Acné du chat

Votre chat présente des petits points noirs sous le menton ? L’acné s’installe ! Comment la traiter ?

chat a des boutons sous le menton - acné

Par définition, l’acné est une maladie inflammatoire, non contagieuse, qui provoque l’apparition de points noirs (comédons) ou de boutons blancs (pustules). Chez les humains, elle s’observe principalement à l’adolescence ! Mais qu’en est-il chez le chat ?

Qu’est-ce que l’acné du chat ?

La peau du chat contient deux types de glandes : les glandes sudoripares, qui sécrètent la sueur, et les glandes sébacées qui produisent le sébum.

Déversé dans les follicules pileux, sorte de cavité qui renferme la base du poil, le sébum a plusieurs rôles :

  • Il protège la peau en évitant sa déshydratation,
  • Il lubrifie les poils et les rend imperméables,
  • Il contient des phéromones qui permettent le marquage du territoire ou la communication entre congénères.

Le chat présente deux zones particulièrement riches en glandes sébacées qu’il utilise pour marquer son territoire ou communiquer avec les autres animaux : le menton et la partie dorsale de la queue.

Dans certaines circonstances, les glandes sébacées du menton et de la lèvre inférieure s’enflamment et produisent une très grande quantité de sébum. Celui-ci s’accumule dans le follicule, devient plus visqueux et finit par former un bouchon. Les poils s’épaississent à leur base et des « points noirs » (ou comédons) apparaissent : l’acné du chat s’installe !

Quels sont les facteurs qui favorisent l’acné chez le chat ?

La véritable cause de l’acné féline n’est pas connue mais certains facteurs facilitent son installation, par exemple :

  • Les contaminations bactériennes : lorsque le chat mange, son menton peut entrer en contact avec des bactéries qui peuvent infecter les glandes sébacées. C’est le cas lorsque la gamelle n’est pas correctement nettoyée ou lorsque le chat présente beaucoup de tartre ou une infection bucco-dentaire,
  • Les allergies alimentaires ou les allergies de contact, par exemple avec une gamelle en plastique. L’inflammation de la peau du menton engendrée par l’allergie favorise l’apparition de l’acné. L’acné est un signe clinique observable d’une façon générale chez les chats souffrant de dermatite atopique c’est à dire chez les chats “allergiques”, quelle que soit la cause de l’allergie,
  • Le stress ou l’anxiété peuvent amener le chat à se frotter beaucoup plus souvent le menton, causant une irritation et de l’acné par la suite,
  • L’affaiblissement du système immunitaire du chat, lié par exemple à une maladie virale, peut le prédisposer à l’inflammation locale.

Comment évolue l’acné féline une fois installée ?

Ces premiers comédons entraînent des démangeaisons qui poussent le chat à se frotter le menton. En l’absence de traitement, l’acné peut provoquer des symptômes plus gênants :

  • La peau du menton (et parfois des lèvres) devient rouge et gonflée : on parle d’œdème du menton,
  • Les comédons peuvent s’infecter et produire du pus : des pustules (boutons blancs) apparaissent et la sécrétion peut parfois se teinter de sang
  • Les lésions deviennent douloureuses et les démangeaisons importantes : le chat peut se blesser en se grattant vigoureusement ; les poils peuvent tomber.

Comment éviter l’apparition d’acné chez mon chat ?

Il est assez difficile de prévenir totalement l’apparition d’acné, mais il est possible d’éviter les facteurs prédisposants par exemple :

  • En choisissant des bols en céramique ou en inox qui sont plus faciles à nettoyer que ceux en plastique et qui ne sont pas allergisants,
  • En maintenant une bonne hygiène de la cavité buccale avec des détartrages réguliers afin d’éviter les contaminations par la langue lors du repas ou du toilettage ;
  • En évitant les sources de stress ou d’anxiété (parlez-en à votre vétérinaire qui pourra vous aider à les identifier et les gérer au mieux).
  • En évitant les causes d’irritation cutanée, en traitant régulièrement contre les parasites externes, notamment les puces.

Comment traiter l’acné de mon chat ?

Pas de panique, ce n’est pas une maladie contagieuse !

Tout d’abord, commencez par consulter votre vétérinaire qui saura vous dire si votre chat présente bien de l’acné. En effet un certain nombre d’autres maladies (parasitaires, mycoses, allergies) se présentent avec les mêmes symptômes mais ont des traitements différents. C’est pourquoi votre vétérinaire sera peut-être amené à réaliser un certain nombre d’examens complémentaires (prélèvements, examens sous microscope, culture bactériologique…) afin d’exclure ces autres atteintes de la peau.

Une fois la cause établie, il pourra vous prescrire un traitement adapté à votre animal et si possible prendre en charge la cause elle-même.

En complément, les formes bénignes se traitent souvent localement, en ayant tondu les poils auparavant afin que les produits soient bien appliqués sur la peau :

  • Un antiseptique doit être appliqué plusieurs fois par jour. Les antiseptiques existent en lotion, en lingettes, en shampooings en fonction des préférences de l’animal,
  • Les démangeaisons peuvent être apaisées également par l’application locale de crèmes anti-inflammatoires.

Les formes plus sévères sont souvent traitées de manière plus « forte » avec des antibiotiques locaux et/ou par voie générale (si l’infection est très sévère). Le traitement est souvent long (au moins 3 à 6 semaines) et adapté aux bactéries responsables de l’infection.

Les récidives de l’acné chez le chat sont possibles et fréquentes. Il faut donc surveiller régulièrement le menton de votre chat et consulter rapidement votre vétérinaire dès l’apparition de lésions. Plus le traitement est précoce, plus il a de chance d’être efficace. Lorsque l’acné a tendance à persister, des soins d’hygiène spécifiques sont parfois nécessaires tout au long de la vie de l’animal.

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Maladies
L’hypothyroïdie chez le chien 

L’hypothyroïdie est la conséquence d’une baisse de fonctionnement de la glande thyroïde, qui est détruite progressivement.

propriétaire inquiète pour son chien qui a mal
Comprendre mon animal
Comment savoir si mon chien a mal et comment le soulager ? 

La douleur est une expérience désagréable perçue à la suite d’un traumatisme, d’une blessure ou dans le cadre d’une maladie.

Vaccination
Vos questions sur la vaccination du chien 

Les vaccins suscitent souvent de nombreuses questions pour les propriétaires de chiens. Nous y répondons dans cet article !

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !