Page d’accueil » Santé et bien-être de mon animal » Puces et tiques » Idées reçues sur les puces du chien

Idées reçues sur les puces du chien

Les puces, ces insectes suceurs de sang, minuscules et redoutables, sont l’un des parasites les plus courants chez les chiens.

zoom sur une puce sur un tissu

Les puces sont largement méconnues, peut-être parce qu’il existe de nombreuses idées reçues sur leur cycle de vie, sur la façon dont elles s’attaquent aux chiens et sur les mesures que vous devez prendre pour protéger votre chien et votre famille contre ce fléau.

La liste suivante vous aidera à repérer les idées reçues concernant les puces afin d’élaborer un plan d’attaque pour vous en protéger !

Idée reçue n°1 : « les puces n’attaquent que les chiens sales »

Faux !

Les puces ne se soucient pas de savoir si votre chien est propre ou sale. Elles ne cherchent qu’une seule et unique chose : un repas de sang. Elles vont s’agripper à votre chien et le piquer pour se nourrir !

Le problème, c’est que les puces se multiplient très vite : la première puce va se développer sans être remarquée, puis pondre des œufs et construire sa petite communauté de puces dans votre chien et dans votre maison. Ce qui conduit à l’idée reçue suivante.

Idée reçue n°2 : « une ou deux puces, ce n’est pas grave »

Faux !

Une ou deux puces, c’est suffisant pour s’inquiéter, car elles se reproduisent rapidement. Après avoir pris son premier repas, la femelle puce pond jusqu’à 50 œufs (au bout de 48 h !)

Il est important de noter qu’une fois qu’une puce adulte est sur un chien, elle aime y rester. Mais lorsqu’elle pond des œufs, ils se déposent partout, ce qui nous amène à l’idée reçue suivante.

Idée reçue n°3 : « les puces infestent les chiens, pas les maisons »

Faux !

Les puces infestent les chiens et les maisons en même temps. Comme indiqué ci-dessus, lorsqu’une puce pond des œufs, ceux-ci se détachent de la fourrure du chien et atterrissent là où le chien est assis, court ou joue. Les œufs de puces sont minuscules.

Couple nettoyant la maison et brossant les poils de leur chien pour lutter contre les puces

Ils ont à peu près la taille d’un grain de sel. Si vous les apercevez sur le canapé où votre chien aime se reposer, vous risquez de les brosser sans même y penser. Si vous les voyez sur votre oreiller, là où votre chien aime dormir, vous pourriez penser que vous avez des pellicules.

Des semaines plus tard, vous remarquerez que votre chien n’arrête plus de se gratter !  Il est donc préférable de prendre des mesures avant même ou dès que vous constatez que votre chien a des démangeaisons : cela peut être le premier signe clair que votre chien a des puces. Voilà qui conduit à l’idée reçue suivante.

Idée reçue n°4 : « les puces n’irritent que la peau du chien, ni plus, ni moins »

Faux !

Les puces peuvent faire plus qu’irriter la peau : certains chiens sont allergiques, et la dermatite allergique aux piqûres de puces est une maladie grave.

De plus, les puces sont porteuses de bactéries et de parasites pathogènes, et elles peuvent transmettre des maladies chaque fois qu’elles mordent.

Si vous découvrez des puces sur votre chien, n’oubliez pas de prendre rendez-vous avec votre vétérinaire pour un examen approfondi. Parlez à votre vétérinaire de tous les symptômes que votre chien peut présenter, notamment une irritation de la peau, de la fatigue, une perte d’appétit et des nausées, car il peut s’agir de signes d’une maladie transmise par les puces.

En outre, demandez à votre vétérinaire de vous aider à déterminer la meilleure façon de protéger votre chien. Les infestations de puces durent plus longtemps qu’il n’y paraît, ce qui nous amène à l’idée reçue suivante.

Idée reçue n°5 : « je ne vois pas de puces sur mon chien, il n’y a plus de problème »

Faux !

Malheureusement, ce n’est pas le cas. Quand les puces ne consomment plus de repas de sang sur votre chien, il y a toujours de grandes chances que les œufs de puces continuent de se développer dans votre maison.

Recherche de puces dans le pelage d'un chien

Même si la puce adulte peut être éliminée, il existe encore des centaines de puces juvéniles dans votre foyer, et elles se préparent à attaquer votre chien !

La clé pour éliminer les puces est d’éliminer tous les stades de vie de votre environnement. Ce processus d’élimination peut prendre environ trois mois. Vous pouvez commencer à comprendre pourquoi il est si important de protéger votre chien de manière énergique ! Vous protègerez ainsi sa santé son bien-être, ainsi que la vôtre et celui de votre famille.

Idée reçue n°6 : « toutes les protections anti-puces sont les mêmes, je peux en choisir une facilement »

Faux !

Techniquement, vous pouvez en choisir une au hasard, mais vous pourriez le regretter. Les puces ont réussi à se maintenir pendant des millions d’années, donc il ne faut pas sous-estimer leur capacité à survivre !

Il existe de nombreuses options de protection. L’idéal est d’en parler avec votre vétérinaire pour qu’il vous propose un traitement adapté à votre chien et à son style de vie. Gardez enfin en mémoire que les puces sont actives toute l’année, et qu’il ne faut donc pas relâcher son attention !

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

contraception chienne
Stérilisation
Quel moyen de contraception choisir pour ma chienne ?  

Vous avez une chienne que vous ne souhaitez pas faire reproduire, alors vous vous interrogez sur les solutions pour éviter une grossesse non-désirée. Quelle que soit la raison de ce choix, différentes contraceptions sont possibles.

chienne en nidation durant une grossesse nerveuse
Reproduction
Qu’est-ce qu’une grossesse nerveuse chez la chienne ? 

La grossesse nerveuse provoque des changements de comportement similaires à ceux précédant la mise-bas, ainsi qu’une production de lait, chez une chienne qui n’est pourtant pas gestante.

rendre mon chien heureux
Comprendre mon animal
Comment savoir si mon chien est heureux ? 

Lorsque votre chien vient vous saluer, tout excité, saute comme un cabri, court dans toute la pièce, se couche sur le dos dans l’attente d’une caresse sur le ventre, ou remue sa queue avec enthousiasme, vous pouvez affirmer sans vous tromper qu’il est content !

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !