Page d’accueil » Santé et bien-être de mon animal » Animal senior » Mon chien vieillit, que dois-je surveiller ?

Mon chien vieillit, que dois-je surveiller ?

La vieillesse, chez le chien comme chez les humains, provoque des modifications du fonctionnement des différents organes, qui se fatiguent plus vite.

femme qui s'occupe de son chien vieillissant

« Être vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps que les autres » (Le Chat, P. Geluck)

Il est important de reconnaître les premiers signes du vieillissement, afin de les surveiller et si possible, de prévenir une dégradation trop rapide, pour assurer à votre chien une fin de vie sereine.

À quel âge peut-on dire qu’un chien est senior ?

Il existe de grandes variations de l’espérance de vie, individuelles mais aussi en fonction de la race de votre compagnon, de sa taille, et de son mode de vie.

La durée de vie des chiens de races de petite taille est en général la plus longue (14 à 18 ans), et ils entrent dans la catégorie sénior autour de 10 ans. Chez les chiens de races moyennes, l’espérance de vie est de 12 à 14 ans, et on les considère comme « séniors » vers 8-9 ans. Enfin, les chiens de grande taille ont une espérance de vie plus courte (8 à 10 ans en moyenne), et sont « séniors » vers 6-7 ans, voire 5 ans pour les races géantes).

Chez le chien, le vieillissement se traduit le plus souvent par des problèmes articulaires (difficultés de déplacement), une dentition en mauvais état, des reins fragiles, une plus grande sensibilité aux maladies et au stress, et éventuellement l’apparition de tumeurs.

C’est pourquoi les soins basiques, notamment l’alimentation et les soins d’entretien, sont primordiaux pour aider votre animal à aborder sa période sénior. Mais il est aussi essentiel de faire surveiller régulièrement votre compagnon par votre vétérinaire : celui-ci sera à même de vous conseiller et de prescrire des examens et des traitements susceptibles d’améliorer son confort de vie, ou de soutenir ses organes défaillants.

Les signes de vieillesse à surveiller

  • Le cœur : des signes peuvent vous avertir, comme une toux persistante, un essoufflement et une plus grande fatigabilité.
  • Les reins : les maladies rénales sont une cause fréquente de mortalité chez le chien âgé. Les principaux signes d’alerte sont une augmentation de la soif, des mictions très fréquentes, un amaigrissement, des diarrhées ou des vomissements.
  • Les dents et les gencives : les bactéries présentes dans la bouche (tartre) et responsables de la mauvaise haleine, des déchaussements et des infections, peuvent passer dans le sang et provoquer de graves atteintes rénales ou cardiaques. D’où l’importante de l’hygiène bucco-dentaire chez le chien âgé !
  • Les yeux : l’un des problèmes fréquent chez le vieux chien est la cataracte sénile, qui correspond au vieillissement du cristallin (voile bleuté ou blanc sur les yeux) et provoque la cécité (le chien devient aveugle).
  • Les oreilles : l’acuité auditive de votre chien peut également diminuer. Surveiller ses oreilles et son audition est important !
  • Les articulations : l’arthrose est un vieillissement prématuré des articulations, aggravé par un excès de poids et un manque d’exercice, et parfois par des malformations congénitales (dysplasie coxo-fémorale ou des coudes, luxation de rotule…). Elle engendre douleur et inconfort.
  • Le comportement : certains vieux chiens deviennent agressifs ou grognons, refusent de jouer et de sortir, ou dorment mal. Cela peut être lié à une douleur non prise en charge, ou à des troubles circulatoires au niveau du cerveau.

Tous les problèmes évoqués ci-dessus doivent faire l’objet d’une évaluation, d’une surveillance et d’une prise en charge par votre vétérinaire.

chien qui se repose

Le diabète

Les chiens, comme les humains, peuvent également souffrir de diabète sucré. Cette affection touche préférentiellement les chiens adultes, voire âgés. C’est une maladie grave qui peut même être mortelle si elle n’est pas prise en charge énergiquement.

Quelques signes à surveiller :

  • Votre chien boit beaucoup d’eau (soif excessive) et urine énormément, parfois même la nuit dans la maison.
  • Son appétit est soit augmenté (il dévore mais ne grossit pas), soit diminué (il « chipote »).
  • Il perd du poids et maigrit beaucoup.
  • Il est fatigué, son poil est de mauvaise qualité, ses plaies cicatrises mal…

Un régime alimentaire adapté qui lui permet de rester mince, un programme d’exercices réguliers et des visites fréquentes chez votre vétérinaire vous aideront à réduire le risque de diabète sucré et à le dépister rapidement, le cas échéant.

Le cancer

Le « cancer » n’est pas une maladie unique. Il peut revêtir de nombreuses formes et toucher différents organes.  Certains sont peu agressifs et se soignent facilement, tandis que d’autres sont beaucoup plus graves, voire mortels. Les signes à surveiller et dont vous devez discuter avec votre vétérinaire sont les suivants :

  • Grosseurs ou excroissances, quelle que soit la forme ou la taille qu’elles présentent.
  • Plaies persistantes, anomales ou d’aspect inquiétant.
  • Modification de l’appétit.
  • Perte de poids, amaigrissement.
  • Boiterie persistante.
  • Difficulté à avaler ou à manger.
  • Difficultés respiratoires, etc.

Ces symptômes peuvent bien entendu être liés à d’autres problèmes, mais dans tous les cas, ils doivent faire l’objet de discussions avec votre vétérinaire.

De nombreux types de cancers peuvent être soignés, voire guéris. Différentes options de traitement peuvent être disponibles, similaires à celles dont bénéficient les humains (radiothérapie, chimiothérapie, chirurgie, gestion de la douleur).

Garder un compagnon en bonne santé et heureux est l’une des missions que se fixent tous les propriétaires d’animaux de compagnie. Dans ce contexte, votre vétérinaire est votre meilleur allié ! Discutez avec votre ce professionnel de santé des soins préventifs, ainsi que du contrôle des parasites et des vaccins pour que votre loulou reste en bonne santé !

En conclusion

Une étude récente a montré que la médicalisation des animaux permettait d’augmenter significativement leur espérance de vie, en particulier grâce aux progrès de la médecine vétérinaire.

Une surveillance régulière de votre chien vous aidera à détecter les premiers signes de l’âge, mais le mieux est de faire faire un bilan de santé régulier (deux fois par an) par votre vétérinaire lorsque votre chien devient « sénior » ! Ainsi, vous vivrez heureux, ensemble, longtemps !

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Urgences du quotidien
Mon chien a eu un accident, que faire ?

Découvrez les informations essentielles et comment réagir pour assurer la sécurité et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Urgences du quotidien
Mon chien s’est brûlé, que faire ? 

Les brûlures chez le chien sont relativement courantes. Apprenez à les traiter pour soulager votre animal et prévenir les complications.

Urgences du quotidien
Mon chien a une plaie, que dois-je faire ? 

Le risque de blessures chez les chiens n’est pas rare : morceaux de verres, épines, échardes, corps étrangers, fils de fer barbelés, clous… peuvent entailler la peau et être à l’origine de plaies plus ou moins profondes.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !