Page d’accueil » Jouer avec mon animal » Jeux et activités » Faire du sport avec mon chien

Faire du sport avec mon chien

Faire du sport avec son chien est l’alliance parfaite des bénéfices pour le corps, l’esprit et le lien affectif qui vous lie. Découvrez comment allier plaisir et bien-être en partageant vos activités sportives avec votre fidèle compagnon à quatre pattes, avec les bons équipements et les bonnes conditions.

À partir de quel âge puis-je faire du sport avec mon chien ?

Pratiquer une activité physique avec son chien peut débuter dès que votre animal est totalement vacciné. Toutefois tant que vous avez un chiot en croissance, vous devrez vous limiter aux promenades tranquilles, de courte durée (10 à 20 minutes, pas de randonnée) sans rechercher des sports d’endurance (course, vélo…) car ses os sont encore fragiles et ses cartilages de croissance ne se sont pas encore soudés. S’il pratique un effort trop intense, il risque des fractures ou des malformations osseuses à terme.

La croissance se termine plus ou moins tôt en fonction de la taille de votre chien une fois adulte. Ainsi chez les races de petite taille vous pourrez commencer les sports un peu plus soutenus vers l’âge de 10 mois tandis que chez les races de grande taille vous devrez peut-être attendre 15 mois. Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur l’âge optimal en fonction de votre chien.

Tous les chiens peuvent-ils faire du sport avec leur humain ?

Normalement oui, le sport est un bon moyen de renforcer les liens qui vous unissent à votre compagnon ; il est bon pour sa santé, pour sa socialisation et, selon le sport pratiqué, développe différentes aptitudes comme la réflexion, l’obéissance, l’agilité, l’endurance, etc. Il est aussi idéal pour éviter l’obésité ou le surpoids et maintenir les articulations bien fonctionnelles. Toutefois, il existe certains points essentiels à prendre en compte.

  • si vous avez un animal très jeune, optez pour des balades en forêt par exemple agrémentées de petits défis (lancer de balle, saut par-dessus un tronc…) en limitant l’exercice à de très courtes durées et lorsque vous prévoyiez une balade en forêt, n’oubliez pas de vérifier sa protection contre les parasites externes comme les tiques ;
  • si votre animal est âgé, vous devrez certainement à nouveau adapter le sport à ses petits problèmes de « senior » comme l’arthrose, les soucis cardiaques, la fatigue et revenir ainsi à de petites promenades régulières, sur des terrains plats, de courte durée, en évitant les montées ou les descentes plus difficiles…
  • si votre animal présente certaines maladies (en particulier cardiaques, respiratoires, musculaires, articulaires) il est évident que la pratique d’un sport n’est pas forcément optimale ; les promenades tranquilles seront préférables, mais votre  vétérinaire vous précisera très exactement, en fonction de votre chien, ce que vous pourrez faire avec lui.
  • enfin si votre animal a une conformation particulière, par exemple s’il est brachycéphale (comme le bouledogue, le carlin) il se peut qu’il ne puisse pas supporter des efforts trop intenses. Il en est de même pour les chiens de très petit format qui peuvent se fatiguer plus rapidement. Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur ce point.

Dans tous les cas, avant de vous lancer sur un sport d’endurance avec votre animal, un petit check-up est conseillé pour votre compagnon (mais aussi pour vous !) afin de vérifier qu’il n’y a aucune contre-indication à la pratique d’un sport soutenu.

Combien de temps puis-je courir ou faire du vélo avec mon chien ?

Si vous êtes adepte de la course ou du vélo et souhaitez la pratiquer avec votre chien, vous devrez, comme vous l’avez fait pour vous, l’habituer petit à petit à cette discipline en augmentant progressivement la distance et la durée de l’activité. En général il est conseillé de débuter par 2-3 km puis d’augmenter peu à peu pour arriver en moyenne à 5 à 8 km. Dans tous les cas il n’est pas conseillé de dépasser 10 km, et de courir plus d’une heure d’affilée.

Bien évidemment, certains chiens, comme le husky ou les chiens de chasse, sont plus endurants que d’autres et vous pourrez tout à fait adapter le rythme et la durée aux capacités de votre chien. Toutefois ne vous lancez pas dans un marathon avant d’en avoir parlé à votre vétérinaire !

Quels sports pratiquer avec mon chien ?

Pratiquées en club ou en amateur, les activités sportives canines sont le meilleur moyen pour votre animal de compagnie de se dépenser physiquement tout en développant ses capacités d’apprentissage et de socialisation. Voici quatre activités parmi les plus populaires que vous aurez sûrement envie de partager pour vous épanouir mutuellement !

  • L’agility : Originaire de Grande-Bretagne, l’agility est une discipline complète qui développe les capacités physiques (agilité et souplesse) et intellectuelles (intelligence et obéissance). Votre chien effectue librement un parcours d’obstacles sous votre direction et vos encouragements.
  • Le canicross : Le canicross, ou course à pied avec son chien, est une discipline de vitesse qui se pratique aussi bien en amateur qu’en compétition. Le principe est simple : harnaché(e) à votre chien, vous profitez de sa force pour courir. En compétition, les distances varient de 1,5 à 9 km et sont ouvertes à tous les chiens de plus d’un an (sauf aux chiens de catégorie 1).
  • Le cani-VTT : Variante du cani-cross, le cani-VTT se pratique à vélo avec un équipement obligatoire afin de sécuriser vos sorties.
  • Le frisbee-dog : A la fois ludique et sportive, le frisbee-dog est une activité made in USA ouverte à tous les chiens joueurs et dynamiques. L’idée ? Apprendre à votre chien à se familiariser avec l’objet pour ensuite pouvoir le rattraper en plein vol et vous le rapporter. Le frisbee-dog se pratique également en compétition avec des épreuves de freestyle, vitesse et lancers longs.

Ai-je besoin d’équipements spéciaux pour faire du sport avec mon chien ?

  • Pour le canicross, le chien doit toujours courir devant vous et de ce fait l’idéal est que vous portiez une ceinture et une longe d’environ 2 mètres reliée au harnais. Vous devrez également accorder votre foulée à celle de votre chien (portez de bonnes chaussures !) et lui apprendre les directions (droite, gauche, devant) pour le guider sur le chemin que vous souhaitez prendre.
  • Pour le caniVTT, c’est pareil, votre chien court devant votre vélo et le tracte : il doit donc porter un harnais relié à une ligne de trait et à une barre de traction fixée sur le vélo. Vous devrez aider votre chien à la traction en pédalant harmonieusement pour vous caler sur sa vitesse. La barre VTT permet d’atteler votre chien au vélo pour éviter que la laisse ne se prenne dans la roue. Placée sur le côté pour des balades tranquilles ou à l’avant du vélo pour des sorties plus sportives si votre chien adore tracter !

Pour les sports de traction, oubliez le collier ! Le harnais, permet à votre chien de vous tracter sans s’étrangler. Il lui évite également de se tordre le cou en cas de chute.

Pour ces sports, équipez-vous également d’une laisse amortisseur. Elle amortit les éventuels à-coups et absorbe les chocs en cas de traction ou accélérations trop brutales.

  • Pour le frisbee, votre chien doit obligatoirement avoir fini sa croissance car ce sport s’accompagne de nombreux sauts (donc à pratiquer plutôt après 15 mois) ; très intense, il ne doit être réalisé que sur un court laps de temps, entre 20 et 40 minutes. Il est impératif de choisir un frisbee adapté aux chiens (frisbee canin ou Disc dog) à cause de la puissance de leurs mâchoires qui peut facilement casser un frisbee pour humain. Ensuite vous devrez choisir le frisbee le plus adapté à la taille de votre chien en commençant pas des frisbees plutôt mous et souples puis en essayant petit à petit des frisbees plus lourds et durs.
  • Pour l’agility vous pouvez utiliser un équipement spécifique ou confectionner vous-même vos obstacles avec un peu d’imagination.

Il existe d’autres sports que vous pouvez pratiquer avec votre chien. N’hésitez pas à vous renseigner sur le matériel nécessaire le plus adapté à votre compagnon et à vous-même.

Quelle précautions prendre pour faire du sport en toute sécurité avec mon chien ?

Un certain nombre de conseils doivent être respectés pour que le sport reste une activité de plaisir :

  • Avant de partir faire de la course (canicross, caniVTT) ou d’autres activités sportives (frisbee, agility…) il est important que votre chien ait été éduqué pour répondre à des ordres simples (stop, non, viens, ramène…) sinon vous risquez des accidents.
  • N’emmenez jamais votre chien courir après lui avoir donné son repas. Il faut laisser passer au moins 3 heures entre le repas et l’exercice, surtout chez les chiens de grande taille, pour éviter une dilatation/torsion d’estomac.
  • Assurez-vous toujours que votre animal est bien vacciné et protégé contre les parasites externes (tiques surtout et moustiques, phlébotomes, puces, aoutâts…) puisqu’il va courir dehors.
  • Commencez par vous échauffer tous les deux en le laissant faire une petite promenade en toute liberté avant de commencer l’activité et augmentez progressivement la cadence.
  • Optez pour un harnais afin de ne pas risquer d’étrangler votre chien pendant l’activité.
  • Ne sortez jamais pendant les heures les plus chaudes de la journée (12h-17h en été) et ayez toujours une gourde avec de l’eau fraîche afin d’éviter les risques de coup de chaleur (il existe des gourdes spéciales pour chien qui disposent d’une petite gamelle où verser l’eau). Un repos de quelques instants toutes les 15 à 20 minutes sera également réparateur. En plein été évitez aussi les sorties au crépuscule et à l’aube, moments favoris des moustiques et phlébotomes !
  • Soyez attentifs aux moindres gestes de votre chien : s’il montre des signes de fatigue, arrêtez immédiatement. De même s’il ne veut pas sortir faire l’activité alors que d’habitude il en raffole, n’insistez pas, il doit avoir ses raisons.
  • Ne pratiquez pas une activité sportive intense tous les jours : le corps de votre chien a besoin de récupérer ; l’idéal est d’alterner une activité intense tous les 2 à 3 jours, avec des promenades plus calmes.
  • Apportez dans votre voiture une petite trousse de secours pour les premiers soins au cas où il se couperait ou se rentrerait une épine pendant l’activité.

Voilà, vous pouvez partir en toute tranquillité et profiter de ce moment de complicité. Bon sport !

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Urgences du quotidien
Mon chien a eu un accident, que faire ?

Découvrez les informations essentielles et comment réagir pour assurer la sécurité et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Urgences du quotidien
Mon chien s’est brûlé, que faire ? 

Les brûlures chez le chien sont relativement courantes. Apprenez à les traiter pour soulager votre animal et prévenir les complications.

Urgences du quotidien
Mon chien a une plaie, que dois-je faire ? 

Le risque de blessures chez les chiens n’est pas rare : morceaux de verres, épines, échardes, corps étrangers, fils de fer barbelés, clous… peuvent entailler la peau et être à l’origine de plaies plus ou moins profondes.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !