Page d’accueil » Protéger mon animal » Au fil des saisons » Feux d’artifice : comment aider mon chien à ne pas avoir peur ?

Feux d’artifice : comment aider mon chien à ne pas avoir peur ?

Pour nous, les feux d’artifice sont synonymes de spectacle féérique et de joie. Mais ce n’est pas vraiment le cas pour notre chien…

Pour nos chiens, les feux d’artifice sont plutôt comme des explosions soudaines, très anxiogènes et synonymes de véritable danger. Comment faire pour apaiser notre compagnon dans ces moments ? 

Pourquoi mon chien a-t-il peur des feux d’artifice ?  

Il y a plusieurs raisons à cela : 

  • Il ne comprend pas ce qu’il se passe : pour lui, ce sont des explosions soudaines, très intenses, qui surviennent la nuit sans aucun signe avant-coureur : elles représentent donc un danger immédiat, une véritable menace.  
  • Les feux d’artifice durent généralement longtemps et il n’a aucun moyen de comprendre qu’ils vont s’arrêter. Devant cette menace répétée, beaucoup de chiens cherchent à s’enfuir. 
  • Le bruit des détonations est beaucoup plus intense pour lui que pour nous, en raison de son ouïe bien plus développée. 
  • Les lumières sont également très vives (comme les éclairs d’un orage, d’ailleurs souvent les chiens craignent également l’orage). Si le chien se trouve sur place, le brouhaha de la foule se surajoute à cette situation déjà très angoissante. Comme généralement il ne peut pas s’enfuir, il se sent pris au piège ce qui augmente encore son stress. 
  • Il a eu des expériences antérieures négatives lors de feux d’artifices, en particulier lorsqu’il était chiot. 

Comment se préparer avant un feu d’artifice ? 

Les dates des feux d’artifice sont généralement connues et parfois récurrentes (31 décembre, 14 juillet, etc.) : il est donc facile pour vous de vous organiser ! Préparez-vous environ 15 jours à l’avance pour que tout se passe au mieux le jour J. 

Ce qu’il NE FAUT PAS faire : 

  • Emmener son chien sur place : tenu en laisse, au milieu de la foule et du bruit il se sentira totalement impuissant et ne pourra pas se soustraire à ses peurs, ce qui renforcera son anxiété. Il risque aussi de s’enfuir ou, s’il ne le peut pas, de devenir agressif et de mordre. Une fausse bonne idée est de croire qu’emmener son chiot voir un feu d’artifice permet de l’habituer. On obtient exactement le résultat inverse car cette expérience est si traumatisante qu’elle ne fera que renforcer ultérieurement son stress ! 
  • Le laisser enfermé dans la voiture pendant que vous regardez le feu : c’est à bannir également : sans aucune échappatoire, dans une voiture fermée, l’anxiété sera à son comble. 
  • Le laisser dans le jardin sans surveillance : pris de panique il cherchera à s’enfuir avec tous les risques d’accidents que cela comporte. Certains peuvent faire des dizaines de kilomètres et se perdre ! 
  • Le gronder s’il est anxieux : vous ne ferez que renforcer son stress. 

Que faire alors ? 

  • Ne pas le laisser seul et, dans l’idéal, rester avec lui (ou le laisser à des personnes de confiance). 
  • 15 jours avant, préparer une cachette où il puisse se réfugier et habituez-le à y aller tous les jours. Choisir une pièce au calme, y mettre le panier et ses jouets favoris.  
  • Une heure avant le début du feu d’artifice, le sortir pour une belle promenade fatigante et surtout pour qu’il fasse ses besoins dehors et non pas dans la maison sous l’influence du stress ! 
  • Quelques instants avant le feu d’artifice,  
    • amener son chien dans sa cachette, mettre de la musique douce (ou allumer la télévision) pour qu’il entende des bruits rassurants pouvant couvrir celui des pétards, éteindre les lumières et surtout, fermer les fenêtres, mettre une grosse couverture sous laquelle il peut se glisser… ou sa caisse de transport si elle est associée à des promenades agréables, il s’y sentira en sécurité. 
    • lui fournir des calmants naturels pour l’apaiser : diffuseurs de phéromones naturelles apaisantes (prises murales ou colliers) ou lui mettre un gilet relaxant qui sera retiré à la fin du spectacle (ce type de gilet dispense de légers massages sur certains points spécifiques du corps qui ont des effets apaisant sur l’animal. Attention le port du gilet nécessite un « apprentissage préalable » de quelques semaines avant d’être totalement efficace, et il doit être porté de temps à autre dans des situations agréables pour éviter toute association gilet/feu d’artifice). Si les réactions d’anxiété sont trop intenses n’hésitez pas à en parler au vétérinaire qui pourra lui prescrire des calmants plus forts, sous forme de gel ou autre.
  • Pendant le feu, ne pas le déranger ou le stimuler. Vaquer à ses occupations de manière détendue. 

Si toutes ces mesures ne suffisent pas, envisagez une désensibilisation avec l’aide du vétérinaire. Elle prend un certain temps (au moins un mois) mais elle est assez efficace. Elle consiste à faire écouter tous les jours des enregistrements de bruits naturels (orage, coups de feu). Le son, d’abord très bas, est augmenté peu à peu à mesure que le chien s’habitue et reste calme. À chaque fois que le bruit angoissant survient, il faut associer un moment de plaisir (un jeux, une friandise).  

chien qui se cache sous un lit

Cinq trucs et astuces pour calmer les signes d’anxiété chez mon chien lors de feux d’artifice 

Chaque chien réagit très différemment devant un feu d’artifice. Pour certains,  la peur ne dure que le temps du feu d’artifice, mais pour d’autres elle peut persister plusieurs heures, voire plusieurs jours. Voici certains comportements qui peuvent vous alerter sur son malaise, ainsi que les réponses que vous pouvez donner pour l’apaiser : 

  • Il se colle à vous et tremble, gémit ou pleure : s’il se colle à vous, laissez-le faire. Ayez une attitude détendue et ne vous occupez pas de lui. Il en déduira qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter puisque vous ne l’êtes pas ! 
  • Il tourne en rond en gémissant ou se défoule en attrapant et en déchiquetant tout ce qu’il trouve : cherchez à détourner son attention en lui proposant de jouer avec lui. Cette association d’un moment de jeu agréable avec la situation désagréable, peut avoir un effet bénéfique pour votre chien. 
  • Il se cache sous la table, sous le lit… laissez-le tranquille et ne le dérangez pas s’il s’est trouvé une cachette ne comportant aucun risque. Veillez bien à ce que toutes les issues donnant sur l’extérieur soient fermées. 
  • Il cherche à s’enfuir : mettez-le dans une pièce sécurisée, bien à l’abri. Fermez toutes les portes et fenêtres pour éviter toute fugue. Avec la panique, il pourrait se faire écraser en traversant des rues.  
  • Il fait ses besoins partout : ne le punissez pas et prévoyez pour la prochaine fois de le sortir avant le début du spectacle ! 
Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Urgences du quotidien
Mon chien a eu un accident, que faire ?

Découvrez les informations essentielles et comment réagir pour assurer la sécurité et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Urgences du quotidien
Mon chien s’est brûlé, que faire ? 

Les brûlures chez le chien sont relativement courantes. Apprenez à les traiter pour soulager votre animal et prévenir les complications.

Urgences du quotidien
Mon chien a une plaie, que dois-je faire ? 

Le risque de blessures chez les chiens n’est pas rare : morceaux de verres, épines, échardes, corps étrangers, fils de fer barbelés, clous… peuvent entailler la peau et être à l’origine de plaies plus ou moins profondes.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !