Page d’accueil » Protéger mon animal » Au fil des saisons » Prendre soin de mon chien en hiver

Prendre soin de mon chien en hiver

Tous les ans, lorsque les températures commencent à diminuer, quelques mesures doivent être prises pour aider votre chien à affronter l’hiver en pleine forme. Voici quelques astuces qui pourront vous aider à le protéger.

chien dans la neige

Mon chien peut-il avoir froid ?

Si les chiens, pour la plupart, tolèrent mieux les basses températures que les humains, leur résistance au froid dépend d’un certain nombre de paramètres :

  • La race : les chiens à poils ras, de très petite taille (chihuahua etc.) ou particulièrement fins (lévriers, etc.) résistent moins bien au froid que ceux originaires des contrées froides (Léonberg, Montagne des Pyrénées, Husky etc.) à la fourrure très dense
  • L’âge : les chiots et chiens âgés supportent moins bien le froid
  • L’état d’embonpoint : les chiens dont le poids est optimal ont une meilleure tolérance au froid que les chiens très maigres ou les chiens obèses
  • Le mode de vie : les chiens habitués à vivre dehors une grande partie de la journée supportent mieux le froid que ceux qui vivent en appartement et ne sortent que de manière ponctuelle. Si votre chien dort habituellement dans une niche, il est important d’adapter celle-ci à l’hiver : vérifiez l’étanchéité du toit, surélevez-la pour éviter le contact avec le sol gelé, orientez-la pour qu’elle ne soit pas exposée au vent, aménagez l’intérieur avec des couvertures bien douillettes et éventuellement des matériaux isolants. En cas de températures extrêmes, il est tout de même préférable d’offrir à votre chien la possibilité de dormir dans un endroit plus chaud.

Comment savoir si mon chien a froid ?

Un certain nombre de signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Ils sont d’autant plus importants que la température est basse :

  • Votre chien tremble ou présente des frissons
  • Il refuse de poursuivre la promenade (tire sur sa laisse, s’assoit, se fait traîner) ;
  • Il présente une attitude inhabituelle (recroquevillé, queue entre les pattes, dos voussé).

Dans ce cas il ne faut pas insister et rentrer réchauffer l’animal. Pour la promenade suivante, envisager d’opter pour des vêtements protecteurs (manteaux, bottines).

manteau chien sous la neige

Comment protéger les pattes de mon chien dans la neige ?

Les chiens aiment gambader dans la neige mais celle-ci peut provoquer des engelures au niveau des coussinets. Ces dernières se présentent comme des crevasses très douloureuses qui se forment sur les coussinets. Votre chien peut se mettre à boiter et à se lécher fréquemment le dessous des pattes. Voici quelques pistes pour les éviter :

  • Si votre chien risque d’être souvent exposé à la neige, préparez l’arrivée de l’hiver en appliquant régulièrement des tannins qui vont renforcer les coussinets et les protéger du froid. Des baumes surgras protecteurs peuvent également être appliqués avant chaque sortie. Attention, n’utilisez que des produits destinés aux animaux pour éviter toute intoxication si votre chien se lèche. Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur les produits les plus adaptés à votre compagnon.
  • Séchez bien les pattes après les sorties en cas de pluie ou de neige et retirez tous les petits morceaux de glace ou de neige qui resteraient collés entre les doigts.
  • Sachez qu’il existe des petites bottines qui permettent de protéger les pattes très fines des chiens de tout petit format si la température chute en dessous de 5 °C.

Le froid peut-il rendre mon chien malade ?

Contrairement à de nombreuses idées reçues, le froid n’a jamais rendu malade en tant que tel ! Cependant, l’hiver augmente indirectement le risque de certaines maladies :

  • Les atteintes respiratoires virales ou bactériennes : les atteintes respiratoires comme les rhinites ou la « trachéobronchite infectieuse », aussi connue sous le nom de « toux de chenil », surviennent plus facilement lorsque le chien reste trop longtemps dans le froid et l’humidité.
  • Les gastro-entérites : ne laissez pas votre chien manger une trop grande quantité de neige car il risque de présenter des vomissements ou de la diarrhée ! En effet la neige est irritante pour la muqueuse de l’estomac et des intestins, tout comme le sel de déneigement, qui peut aussi entraîner une déshydratation de votre animal. Consultez votre vétérinaire si votre chien est malade après avoir ingéré de la neige.
  • Les engelures : ces coupures concernent la truffe ou les coussinets et sont très douloureuses : elles doivent donc être soignées dès leur apparition. Contrôlez les coussinets et la truffe de votre compagnon au retour de chaque promenade hivernale et consultez rapidement votre vétérinaire en cas de lésion pour éviter toute infection.
  • Les atteintes oculaires (uvéites) liées à la réverbération intense du soleil sur la neige. Comme le port de lunettes reste illusoire chez un chien, l’idéal est d’éviter les sorties lorsque la luminosité est à son maximum
  • L’hypothermie : elle concerne surtout les chiots ou les chiens de tout petit format exposés longtemps à des températures très basses. Elle se caractérise par une baisse de la température corporelle (inférieure à 37-38°C), des frissons, des tremblements, un ralentissement de la respiration et du rythme cardiaque et une froideur des extrémités. Il faut agir rapidement : rentrez votre chien au chaud, réchauffez-le doucement avec des couvertures, placez-le dans un endroit proche d’une source de chaleur et réchauffez son repas avant de lui donner… En cas d’hypothermie grave, rendez-vous en urgence chez votre vétérinaire
  • L’intoxication à l’antigel : l’éthylène glycol présent dans l’antigel lui confère une saveur sucrée très attirante pour votre compagnon qui risque alors d’en ingérer. L’intoxication par l’éthylène glycol se déclare en général d’abord par des symptômes digestifs et nerveux. À termes, elle provoque des troubles cardiovasculaires graves et une insuffisance rénale qui peut s’avérer fatale. Donc en prévention, ne laissez jamais l’antigel à portée de votre chien dans le garage. Si vous découvrez que votre chien a consommé de l’antigel, rendez-vous de toute urgence chez votre vétérinaire.

Rassurez-vous, en respectant ces quelques précautions, l’hiver et la neige qui l’accompagne sont source de nombreuses réjouissances pour vous et votre compagnon !

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

chiots qui tètent leur mère
Reproduction
Tout savoir avant de faire reproduire ma chienne

Vous songez à faire reproduire votre chienne ? Tout d’abord, il n’est en aucun cas indispensable pour une femelle d’avoir au moins une fois des petits. Si vous souhaitez tout de même lui faire avoir des bébés, suivez tous nos conseils pour que cela se déroule à merveille. 

chien agressif
Maladies
La rage

La rage est une maladie décrite depuis l’Antiquité. Elle a sévi en France jusqu‘au début des années 2000. En 2001, grâce à de larges campagnes de vaccination des renards et des chiens, la France a été déclarée indemne de rage.

chien souffrant d'insuffisance rénale
Maladies
L’insuffisance rénale chez le chien

L’insuffisance rénale est une affection fréquente chez les chiens âgés, mais peut aussi toucher des animaux plus jeunes dans sa forme aigüe. 

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !