Page d’accueil » Santé et bien-être de mon animal » Vaccination » La primovaccination du chiot 

La primovaccination du chiot 

Lorsqu’on acquiert un chiot, il est obligatoirement âgé de plus de 8 semaines et a reçu ses premiers vaccins. Ainsi, il peut rapidement être sorti à l’extérieur afin d’être sociabilisé sans prise de risque excessive.  

Lorsque vous l’accueillez, votre chiot a déjà reçu sa primovaccination contre la maladie de Carré, la parvovirose, la leptospirose et l’hépatite de Rubarth, qui sont des maladies souvent mortelles vis-à-vis desquelles les chiots sont vulnérables. Il est important qu’ils puissent être protégés dès que leur système immunitaire le permet. 

Les protocoles de vaccination (ou calendrier vaccinal) comprennent les plus souvent deux ou trois doses de vaccins injectés par le vétérinaire à quelques semaines d’intervalle lors de leur primovaccination (premières vaccinations de la vie de l’animal). 

Pourquoi mon chiot a-t-il besoin de plusieurs injections ? 

Lors de la prise du colostrum (premier lait de la chienne), la mère transmet à son chiot des anticorps pour le protéger contre les maladies. Cette immunité décline pendant les premières semaines de vie, mais persiste à un niveau suffisamment élevé pour gêner une vaccination efficace et durable.

En fonction du contexte, et de l’âge lors des premières vaccinations (donc de l’âge souhaité pour un début de la protection) le nombre d’injections de primovaccination est donc généralement de 2 ou 3 et s’étale jusqu’à l’âge de 12 à 16 semaines. Cela permet, grâce à l’utilisation de vaccins adaptés, d’assurer une protection efficace contre les principales maladies infectieuses. On minimise ainsi la période critique pendant laquelle le jeune animal est mal protégé, même en présence d’une immunité maternelle persistante. 

Enfin, certains types de vaccins nécessitent deux injections lorsqu’on les utilise pour la première fois, quel que soit l’âge de l’animal, afin de produire une immunité satisfaisante. Ceci est particulièrement vrai pour les vaccins dits inactivés (comme le vaccin contre la leptospirose chez le chien). 

Des protocoles précis vous seront proposés par votre vétérinaire. Ils varient en fonction de l’âge de votre chien et des risques auquel il est exposé. Il est possible de vacciner contre certaines maladies dès l’âge de 3 semaines, mais seulement si c’est nécessaire. Il n’est d’autre part jamais trop tard pour commencer à vacciner un chien adulte. 

Quel calendrier dois-je suivre pour les vaccins de mon chiot ?

Les calendriers vaccinaux sont calqués sur des recommandations d’experts qui évoluent au fil des années. De plus, ces recommandations dépendent du nombre de maladies contre lesquelles votre chiot sera protégé ainsi que du type de vaccins utilisé. Votre vétérinaire sera le plus à même de savoir quel calendrier vaccinal est le plus adapté à votre chiot en fonction de son mode de vie. 

Un exemple de protocole couramment utilisé comprend une primo vaccination de 2 à 3 injections à quelques semaines d’intervalles puis d’un rappel au 6 mois de l’animal et enfin des rappels tous les ans

Pourquoi faut-il vacciner mon chiot si jeune ? 

Votre chiot est en partie protégé peu après sa naissance une fois qu’il a bu le colostrum (premier lait) de sa mère. Malgré tout, la protection est très variable d’un chiot à l’autre : en effet, elle dépend de plusieurs facteurs : 

  • Du statut vaccinal de la mère : plus elle est correctement vaccinée, plus sa production d’anticorps dans son lait sera bonne 
  • Du système immunitaire du chiot : certains chiots ont un système immunitaire plus compétent que d’autres 
  • De la qualité de la prise de colostrum : certains chiots ne boivent pas le premier lait de leur mère en quantités suffisantes pour avoir une protection efficace.  

C’est pour cela qu’il est possible que deux chiots d’une même portée n’aient pas la même protection. 

La protection de la mère ne dure qu’un temps et diminue progressivement. La « période critique » correspond au moment où les anticorps de la mère ne sont plus en quantités suffisantes pour protéger le chiot. Cela peut arriver dès les premières semaines d’âge, c’est pourquoi il est nécessaire de commencer la vaccination jeune afin d’aider le système immunitaire du chiot à compenser la perte de la protection maternelle. 

Puis-je sortir mon chiot avant son rappel de vaccin ? 

Votre chiot ne sera correctement protégé qu’une fois qu’il aura reçu tous ses rappels de primovaccination. Toutefois, sortir son chiot avant la fin de ses vaccins est nécessaire pour la socialisation. Dès le plus jeune âge, votre chiot va apprendre à vivre dans son nouvel environnement, à s’habituer à la présence de l’homme, et à comprendre comment interagir avec d’autres chiens ou d’autres animaux. Pour cela il est nécessaire de le socialiser en le faisant rencontrer progressivement de nouvelles personnes ou de nouveaux animaux.  

Puisque votre chiot ne sera pas entièrement protégé, nous vous conseillons de le faire rencontrer des chiens dont vous connaissez le statut vaccinal. Ainsi, vous aurez moins de risques que votre chiot attrape une maladie infectieuse contre laquelle il n’est pas encore correctement vacciné. 

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Urgences du quotidien
Mon chien a eu un accident, que faire ?

Découvrez les informations essentielles et comment réagir pour assurer la sécurité et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Urgences du quotidien
Mon chien s’est brûlé, que faire ? 

Les brûlures chez le chien sont relativement courantes. Apprenez à les traiter pour soulager votre animal et prévenir les complications.

Urgences du quotidien
Mon chien a une plaie, que dois-je faire ? 

Le risque de blessures chez les chiens n’est pas rare : morceaux de verres, épines, échardes, corps étrangers, fils de fer barbelés, clous… peuvent entailler la peau et être à l’origine de plaies plus ou moins profondes.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !