Page d’accueil » Santé et bien-être de mon animal » Vers et autres parasites » Protéger les chats contre les vers parasites

Protéger les chats contre les vers parasites

Il est peut-être difficile d’imaginer qu’un tout petit ver puisse nuire à votre chat, pourtant c’est bien la réalité.

Protégez votre chat contre les vers

Les vers : un danger pour votre chat

Chacun de ces vers peut menacer le bien-être, et parfois même la vie de votre chat.

Les occasions de se contaminer sont fréquentes. Les chatons peuvent s’infester au cours de l’allaitement si la mère est parasitée ; la présence de nombreux œufs très résistants dans l’environnement favorise aussi l’infestation de votre chat par des parasites internes, notamment des vers digestifs.

Ils peuvent aussi s’infecter par leurs proies, par les larves d’ankylostomes provenant de l’environnement et de ténias provenant de puces. Les chats sont infectés par le ver du cœur par l’intermédiaire des moustiques.

Les vers digestifs sont dangereux pour les chatons et peuvent provoquer retard de croissance, perte de poids, vomissement, diarrhée, ventre ballonné, perte de vitalité… Les ascarides représentent également un risque pour la santé humaine.

Comme il n’est pas toujours facile de surveiller l’alimentation de votre chat, si celui-ci a accès au milieu extérieur, il convient de vermifuger régulièrement votre chat et surtout votre chaton pour le protéger, mais aussi pour limiter le risque de contamination humaine.

Même si les symptômes ne sont pas toujours visibles, les parasites internes peuvent être la cause de maladies humaines appelées zoonoses, à l’origine de troubles très graves. Les enfants en bas âge, les personnes âgées et toute personne dite fragile y sont particulièrement sensibles.

Comment savoir si mon chat a des vers ?

Les signes que mon chat a des vers ronds

Les signes courants des vers ronds chez les chatons sont :

  • un ventre tendu,
  • des malaises abdominaux,
  • un manque d’appétit,
  • des vomissements,
  • de la diarrhée
  • et une croissance insuffisante.

Les chats adultes ne présentent généralement aucun signe. Si vous pensez que votre chat est infesté, consultez immédiatement votre vétérinaire pour le traiter rapidement.

vermifuger mon chat

Les signes que mon chat a des Ankylostomes

Les signes d’infestation par les ankylostomes sont :

  • l’anémie,
  • la présence de sang dans les selles,
  • la perte de poids
  • et un pelage de mauvaise qualité.

Si vous pensez que votre chat est atteint d’ankylostomes, consultez votre vétérinaire qui sera en mesure de diagnostiquer la présence d’ankylostomes en examinant un échantillon de matières fécales. Le rétablissement est souvent rapide et facile pour les chats qui reçoivent un traitement. Parfois, les chatons ou les chats qui souffrent d’une anémie sévère peuvent avoir besoin d’une transfusion sanguine.

Les signes que mon chat a des ténias

Souvent, le seul signe de ténia est la présence de larves ou d’œufs de ténia dans les excréments de votre chat.

D’autres signes peuvent indiquer que votre chat est atteint de ténia :

  • malaise,
  • légère diarrhée
  • et ventre tendu.

Le traitement contre le ténia comprend un vermifuge pour traiter l’infestation existante et une protection contre les puces pour réduire le risque, même pour les chats d’intérieur.

Les signes que mon chat a des vers du cœur

La plupart des chats ne présentent aucun signe clinique pendant les mois qui suivent l’infestation initiale. Parfois, les chats développent un syndrome aigu avec des signes respiratoires tels que toux et respiration laborieuse.

La mort de chats apparemment sains peut être la conséquence de cette infection. La clé pour garder votre chat en bonne santé est de le protéger contre la maladie du ver du cœur tout au long de l’année.

Pourquoi vermifuger un chat ?

Voici les recommandations pour la vermifugation des chats* :

Ascarides

Vermifuger régulièrement votre chat et surtout votre chaton est le meilleur moyen de le protéger, mais aussi de limiter le risque de contamination de l’Homme et surtout des enfants.
Il est indispensable de vermifuger les animaux dès leur plus jeune âge :

  • Vermifugation des chatons : dès l’âge de 3 semaines, puis à 5 et 7 semaines, puis une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois ;
  • Vermifugation des chats : selon les recommandations de votre vétérinaire en fonction du mode de vie de votre chat et de la pression parasitaire.
  • Vermifugation de la femelle reproductrice : la femelle constitue une source avérée de contamination des chaton par le lait, le vétérinaire conseillera une vermifugation raisonnée en fonction du risque épidémiologique.

Ankylostomes

Il est recommandé de vermifuger régulièrement votre chat pour éviter sa contamination. La bonne hygiène de l’environnement extérieur est également importante pour éviter la contamination à travers la peau, avec le ramassage des déjections et le nettoyage des sols.

Filaires

Si vous vous rendez dans une région à risque, il est recommandé d’administrer un traitement prescrit par le vétérinaire pour prévenir l’apparition de la maladie (dirofilariose), car le risque de contamination ne peut être écarté à 100%.

Dipylidium caninum

Il est préférable de traiter un animal parasité, même s’il n’est pas malade, pour son bien-être et son confort, mais aussi pour éviter la dissémination du parasite dans l’environnement et pour la protection de l’entourage familial, spécialement des enfants. La prévention passe aussi par la mise en place de méthodes de lutte efficaces contre les puces, sources de contamination du chat. Une bonne hygiène des mains des enfants est également essentielle, comme pour toutes les autres maladies.

En conclusion, la vermifugation des chatons est nécessaire, même en l’absence de symptômes de parasitisme, car elle permet de les protéger dès leur plus jeune âge et d’éviter la contamination humaine. On choisira de préférence un vermifuge polyvalent, c’est-à-dire actif sur les principaux vers ronds et vers plats.

Demandez conseil à votre vétérinaire qui est le seul à même de vous prescrire le vermifuge adapté à votre animal.

Pour plus d’informations, consultez le site www.esccap.fr

* Les recommandations s’appuient sur des publications de l’ESCCAP, un comité scientifique européen d’études des parasites des animaux de compagnie.


Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Visite vétérinaire
Préparer la visite de mon chien chez le vétérinaire

Vous devez aller chez le vétérinaire, soit pour la visite vaccinale annuelle de votre chien soit parce qu’il est malade.

soin des yeux du chat
Soins et toilettage
Le soin des yeux du chat

Les yeux de votre chat sont fragiles. Parfois, il vous faudra les nettoyer. On vous aide à en prendre soin.

entretien dents chat
Soins et toilettage
Faut-il brosser les dents de son chat ?

Mauvaise haleine, tartre, gingivites sont des affections désagréables à la fois pour le maître et pour le chat.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !