Page d’accueil » La vie quotidienne avec mon animal » Soins et toilettage » 10 questions sur les glandes anales du chien

10 questions sur les glandes anales du chien

Les glandes anales sont en réalité deux petits sacs situés de chaque côté de l’anus, formés par une invagination de la peau.

glandes anales chien

1/ C’est quoi exactement les glandes anales ?

Ils communiquent à l’extérieur par un petit canal qui débouche au niveau de l’anus, à la limite entre la muqueuse anale et la peau. L’intérieur de ces sacs est tapissé de nombreuses cellules dont le rôle est de sécréter différentes substances qui s’accumulent en attendant d’être expulsées.

Enfin, ils sont entourés d’un muscle qui, lorsqu’il se contracte, permet l’expulsion du contenu dans le milieu extérieur, à une certaine distance de l’animal (environ 50 cm, mais dans certaines circonstances à plus de 1 mètre !).

Lorsque les sacs anaux sont pleins, il est possible de les sentir avec les doigts de part et d’autre de l’anus à peu près, si on compare l’anus à une montre, vers 4 heures et 8 heures.

2/ Que contiennent vraiment les sacs anaux ?

Les cellules des sacs anaux produisent différentes substances à base de protéines ou d’acides aminés qu’elles libèrent à l’intérieur du sac.

  • Parmi elles, certaines petites molécules d’acides aminés sont des phéromones, essentielles à la communication entre les animaux d’une même espèce. Leur odeur n’est perceptible que par des animaux de la même espèce.
  • D’autres molécules sont également sécrétées puis transformées en d’autres substances très odorantes par les bactéries ayant élu domicile, à l’état normal, dans les sacs anaux du chien. Leurs petits noms en disent long sur leurs caractéristiques : cadavérine, putrescine et autres alcools volatils… et expliquent cette odeur nauséabonde que notre nez a vraiment du mal à supporter !

L’aspect et la consistance de ces sécrétions varient également en fonction de leur composition, sans pour autant que cela indique l’existence d’une maladie : elles peuvent être plus ou moins liquides ou épaisses à pâteuses et de couleur jaune crème à rouge-marron. Elles peuvent être également différentes entre les deux sacs anaux.

3/ Pourquoi ces sécrétions sentent-elles aussi mauvais ?

Pour que les phéromones soient repérées par un chien elles doivent être mélangées à une autre sécrétion odorante (comme l’urine, les sécrétions vaginales, la sueur, les sécrétions des sacs anaux, etc.).

Lorsque cette première odeur, très intense, est perçue par le chien, ce dernier utilise ensuite un autre organe spécialisé (l’organe voméro-nasal) pour sentir les phéromones et décrypter toutes les informations qu’elles renferment et qui ont été laissées par le(la) chien(ne) précédent(e).

L’autre intérêt de l’odeur nauséabonde est purement « protecteur » et sert à repousser les intrus, souvent ceux d’une espèce différente (le vétérinaire par exemple lorsqu’il essaye de prendre la température !).

4/ À quoi servent les phéromones des sacs anaux ?

Les phéromones représentent un véritable système de communication entre des animaux d’une même espèce. Karlson et Lüscher ont été les premiers à les découvrir en étudiant les papillons et les ont définies ainsi :

« Une phéromone est un produit chimique ou un ensemble de produits chimiques émis à l’extérieur du corps d’un individu qui, lorsqu’il est reçu par un animal de la même espèce, déclenche une ou plusieurs réactions spécifiques. »).

Il en découle qu’elles ne sont perçues que par les animaux de la même espèce. Par conséquent, nous ne détectons pas les phéromones du chien et ce ne sont pas elles qui sont responsables de l’odeur nauséabonde du contenu du sac anal !

Ainsi lorsque deux chiens se rencontrent, ils commencent par se renifler le derrière (un comportement qui peut nous paraître « déplacé » mais qu’il ne faut pas empêcher car il est essentiel).

chiens qui se reniflent l'anus

De même au cours d’une promenade, votre chien peut se montrer très intéressé par des selles déposées par un congénère. Les phéromones qu’il repère lui donnent ainsi des informations :

  • sur l’espèce (ces selles appartiennent bien à un chien ; dans le cas contraire, il ne détecte pas les phéromones déposées et va s’en désintéresser totalement)
  • son âge (les phéromones ne sont pas les mêmes chez les jeunes chiots, les chiens adultes ou les animaux âgés),
  • son sexe (elles sont différentes chez les femelles et les mâles) et son état sexuel (en particulier, les phéromones sont différentes chez les femelles en chaleurs),
  • son rang social (dominant ou non),
  • sa santé
  • ses émotions. Un chien très angoissé peut vider ses sacs anaux à une grande distance afin de prévenir ses voisins d’un danger ; en percevant l’odeur, les autres chiens feront un détour pour éviter le danger ; cela se voit très souvent dans la clinique vétérinaire car les chiens très peureux vidangent leurs sacs anaux dans la salle de consultation et il devient très difficile de faire entrer le chien suivant !

5/ À quelle fréquence les chiens vident-ils leurs sacs anaux ?

En fait presque à chaque fois qu’ils éliminent leurs selles. En effet, le passage de ces dernières au niveau de l’anus comprime les sacs anaux et libère une toute petite quantité de sécrétions avec elles.

Cela explique aussi pourquoi les chiens reniflent avec beaucoup d’intérêt toutes les selles éliminées par leurs voisins (et non ramassées par les propriétaires) au détour d’une promenade.

Le chien peut aussi libérer une plus grande quantité de sécrétions en vidant ses sacs anaux de manière isolée et volontaire lorsqu’il veut informer ses voisins de son passage, de son territoire ou d’un danger : il contracte le muscle entourant le sac et projette le contenu des sacs comme système de marquage.

6/ Est-il possible que les chiens ne parviennent pas à vidanger leurs sacs anaux ?

Oui. Il y a plusieurs raisons à cela. Cela s’appelle une impaction des sacs anaux, qui se mettent à gonfler car ils se remplissent de sécrétions qu’ils ne parviennent plus à éliminer.

Cela entraîne des démangeaisons au niveau de l’anus. Pour se soulager et tenter de vider leurs sacs anaux, les chiens se traînent les fesses par terre : c’est le fameux « signe du traineau ».

7/ Pourquoi les sacs anaux s’engorgent-ils ?

Le plus souvent parce que les sécrétions deviennent plus épaisses, plus pâteuses et ne parviennent plus à s’écouler.

Il est également possible que quelque chose obstrue le canal d’évacuation, comme un anneau de Dipylidium (un ver plat, parasite intestinal transmis par les puces ; c’est pourquoi on associe souvent aussi le signe du traineau à une infestation parasitaire !) ou un épillet pendant la saison chaude)

Enfin, certaines maladies de peau (comme la séborrhée, ou peau grasse) peuvent entraîner une augmentation des sécrétions qui s’accumulent alors plus rapidement qu’elles ne peuvent être éliminées…

8/ Doit-on vidanger régulièrement les sacs anaux d’un chien ?

Non, le chien se débrouille normalement bien tout seul et lorsque ses sacs ne sont que légèrement engorgés, il parvient à les vidanger par le signe du traineau.

En cas de doute sur leur engorgement, ou si vous voyez votre chien faire le signe du traineau à répétition, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui vérifiera l’état des sacs anaux, les vidangera si nécessaire ou réalisera d’autres examens pour comprendre ce qui démange le chien au niveau de l’anus (et qui n’a peut-être rien à voir avec les sacs anaux).

9/ Mis à part l’impaction, existe-t-il d’autres maladies des sacs anaux ?

Oui. Les sacs peuvent s’enflammer et s’infecter (sacculite) ce qui est très douloureux pour le chien et nécessite un traitement rapide afin de stopper l’infection. Une tumeur peut également se développer.

Elle doit être retirée chirurgicalement si possible avant qu’elle ne devienne de trop grande taille. Lorsque vous remarquez que votre chien se lèche souvent la région de l’anus, a du mal à faire ses selles, ou que les sécrétions anales prennent une couleur verdâtre, consultez rapidement votre vétérinaire pour qu’il vérifie les sacs anaux de votre chien.

10/ Si mon chien fait le traineau, est-ce forcément lié à un problème de sacs anaux ?

Le plus souvent oui, mais pas toujours. Ce signe reflète la présence de démangeaisons au niveau de l’anus, que le chien tente de soulager en se frottant l’arrière-train par terre. Les deux principales causes de ces irritations sont :

  • la présence de vers intestinaux : c’est pourquoi il est conseillé de vermifuger régulièrement son chien pour éliminer ces infestations (demandez conseil à votre vétérinaire sur la fréquence des traitements en fonction de l’âge et du mode de vie de votre chien) ;
  • l’impaction (ou engorgement) des sacs anaux. Le contenu, un peu trop pâteux, ne s’écoule pas aussi facilement lorsque le chien fait ses besoins et le frottement par terre permet de comprimer les sacs pour faire sortir de force leur contenu (selon le même principe que lors de la vidange manuelle). Toutefois il se peut également qu’un corps étranger se soit pris dans les poils (en particulier chez les chiens à poils longs), ou qu’il y ait un eczéma ou une irritation de l’anus qu’il est nécessaire de soigner.

Dans tous les cas, l’observation à répétition d’un signe du traineau doit amener à consulter le vétérinaire pour en traiter la cause. En effet, à terme, ces irritations peuvent amener l’animal à se frotter sur des surfaces dures, à se mordiller la région anale et à se blesser lui-même.

Si les sacs anaux sont très engorgés ou si la région entourant l’anus très irritée, cela peut aussi empêcher l’animal d’éliminer correctement ses selles, ce qui nécessite de prendre rapidement rendez-vous avec votre vétérinaire.

Le saviez-vous ?

Un autre animal, la moufette (ou putois) possède des sacs anaux très développés, qui peuvent atteindre la taille d’un poing, et renferment des substances particulièrement nauséabondes (bien plus violentes que celles des chiens !).

Les moufettes sont très habiles et, lorsqu’elles se sentent menacées, parviennent très facilement à projeter le contenu de leurs sacs à distance (entre 7 et 15 mètres !) et en hauteur (pour atteindre le visage d’un humain par exemple).

Ces substances sont si actives qu’elles peuvent entraîner de violents spasmes digestifs chez l’intrus laissant ainsi le temps à la moufette de s’enfuir !

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Urgences du quotidien
Mon chien a eu un accident, que faire ?

Découvrez les informations essentielles et comment réagir pour assurer la sécurité et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Urgences du quotidien
Mon chien s’est brûlé, que faire ? 

Les brûlures chez le chien sont relativement courantes. Apprenez à les traiter pour soulager votre animal et prévenir les complications.

Urgences du quotidien
Mon chien a une plaie, que dois-je faire ? 

Le risque de blessures chez les chiens n’est pas rare : morceaux de verres, épines, échardes, corps étrangers, fils de fer barbelés, clous… peuvent entailler la peau et être à l’origine de plaies plus ou moins profondes.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !