Page d’accueil » La vie quotidienne avec mon animal » Soins et toilettage » Mon chat a des pellicules, pourquoi ?

Mon chat a des pellicules, pourquoi ?

Comme les humains, les chats peuvent avoir des pellicules, qu’on appelle aussi ”squames” !

pellicules_blanches_chats

Comme les humains, les chats peuvent avoir des pellicules, qu’on appelle aussi ”squames”. Ce sont des cellules mortes de la peau qui se détachent et tombent. Ce renouvellement est tout-à-fait normal et ces squames ne sont, en temps normal, pratiquement pas visibles.

Toutefois lorsque ce processus s’emballe, pour différentes raisons, une sorte de poussière blanchâtre assez inesthétique apparaît sur le pelage. Ces pellicules peuvent également s’accompagner d’une mauvaise odeur de la peau, qui devient grasse, ainsi que de poils collés et de démangeaisons.

Si vous constatez ces différents signes chez votre compagnon, le meilleur réflexe est de consulter votre vétérinaire. En effet, ces pellicules peuvent avoir des origines très différentes, dont le traitement va lui aussi varier.

Pourquoi mon chat a-t-il des pellicules blanches dans le pelage ?

Parce que votre chat mue !

C’est la cause la plus fréquente : votre chat est en période de mue et renouvelle intensément ses poils. S’il n’est pas correctement retiré, le sous-poil peut “étouffer” la peau et provoquer l’apparition de pellicules. Chez les chats à poils longs, un brossage quotidien peut permettre d’éliminer une grande quantité de poils morts et d’aérer la peau. Cela permet aussi d’éviter que votre chat n’avale trop de poils qui risqueraient de former des boules de poils (“ou trichobézoards”) dans l’estomac.

Parce que votre chat ne se toilette pas correctement

La toilette est un moment sacré pour les chats, qui peuvent présenter des difficultés dans certaines circonstances. Les zones non toilettées présentent alors des pellicules et des nœuds (souvent sur l’arrière-train, la nuque, dans les régions plus difficiles d’accès).

Ce phénomène s’observe chez les chats en surpoids qui ne peuvent atteindre certaines zones de leur corps ou chez les chats souffrant d’arthrose des cervicales ou de la colonne vertébrale. Dans ce cas, un brossage régulier des régions du corps non toilettées permettra d’améliorer le pelage, en parallèle d’un plan d’amaigrissement ou d’un traitement antidouleur en fonction des cas.

Parce que votre chat a des parasites externes

Les infestations par les puces entraînent une inflammation de la peau, des démangeaisons, des lésions de grattage et l’apparition de pellicules.

D’autres parasites sont également responsables de l’apparition de pellicules : il s’agit des cheleytielles (Cheyletiella), des acariens microscopiques. Ils sont parfois visibles à l’œil nu et peuvent se confondre avec les pellicules, hormis le fait qu’ils se déplacent !

Il est essentiel de prévenir la cheyletiellose chez votre chat car ces parasites sont transmissibles aux humains. L’administration régulière, tout au long de l’année, d’un traitement contre les parasites externes permet de protéger votre chat.

Parce que l’alimentation de votre chat n’est pas équilibrée

Les pellicules peuvent également être le reflet d’un problème d’origine alimentaire. La ration peut ne pas être parfaitement équilibrée et manquer de vitamines, de minéraux ou d’acides gras essentiels (oméga 3 et oméga 6). Il est important de choisir une alimentation premium pour votre chat, sur conseils de votre vétérinaire.

Les allergies alimentaires, bien que rares chez le chat, peuvent aussi entraîner des démangeaisons et une dermatose s’accompagnant de pellicules.

Parce que les conditions de l’habitat de votre chat ne sont pas optimales

La température ou l’hygrométrie du lieu de vie du chat peuvent aussi être en cause. En hiver, par exemple, le chauffage et un air trop sec (mauvaise hygrométrie) peuvent se répercuter sur l’état de la peau de votre chat et provoquer une sècheresse cutanée s’accompagnant de pellicules.

Une solution simple à ce problème est de réduire le chauffage et installer des humidificateurs. Votre vétérinaire peut également vous prescrire des soins hydratants spécifiques pour la peau des chats.

Parce que votre chat est prédisposé aux pellicules

Ce n’est pas de chance, mais certains chats ont tendance à avoir des pellicules comme le Persan, l’Exotic shorthair ou l’Himalayen. Ils peuvent être sujets à une maladie héréditaire, la séborrhée primaire, qui s’accompagne d’une peau grasse, de croûtes et de pellicules.

Dans ce cas, le vétérinaire peut prescrire des traitements permettant d’éviter les surinfections de la peau ainsi que des soins réguliers du pelage pour empêcher les rechutes.

chat_noir_pellicules

Parce que votre chat a une autre maladie

La séborrhée et les pellicules peuvent être le reflet d’une autre maladie de peau, d’un problème hormonal (hyperthyroïdie par exemple) ou d’une autre maladie plus générale.

C’est pourquoi une consultation vétérinaire est essentielle en présence de pellicules, en particulier si le comportement de votre chat a changé (mauvais appétit, fatigue…).

Comment éliminer les pellicules de mon chat ?

Il est important d’inspecter régulièrement le pelage de son chat : regardez discrètement entre ses poils lors de la séance de câlins quotidienne !

Consultez votre vétérinaire si vous constatez l’apparition de pellicules. Ces dernières ne sont pas une maladie en soi mais simplement un signe indiquant la présence d’un problème. Le vétérinaire passera donc en revue les causes possibles et, une fois le diagnostic établi, prescrira un traitement adapté.

Néanmoins, certains petits gestes sont faciles à mettre en place et limiteront le risque d’apparition de pellicules chez votre chat :

  • Brossez-le régulièrement, surtout en période de mue, pour éliminer les poils morts et aérer la peau ;
  • Évitez de surchauffer la maison en hiver et faites attention à l’hygrométrie (humidificateurs) ;
  • Choisissez une alimentation de bonne qualité contenant en particulier minéraux, vitamines et acides gras essentiels, sur conseils de votre vétérinaire ;
  • Évitez les shampooings : en théorie, les chats se toilettent très bien eux-mêmes et n’apprécient pas forcément ce genre de manipulation ;
  • Traitez régulièrement contre les parasites externes avec des produits efficaces et en respectant l’intervalle entre les administrations préconisé par votre vétérinaire ;
  • Prenez les mesures nécessaires pour éviter à votre chat d’être en surpoids, ce qui risquerait d’avoir un impact sur la qualité de son pelage et sur sa capacité à faire sa toilette.
Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

chenilles processionnaires
Au fil des saisons
Les chenilles processionnaires, un danger pour mon chien

Les chenilles processionnaires, représentent un véritable danger pour animaux et humains, sont de plus en plus répandues en France, y compris en zones montagneuses, en région parisienne ou sur la côte Atlantique, à cause du réchauffement climatique.

chien qui se fait nettoyer les yeux
Soins et toilettage
Prendre soin des yeux de votre chien

Quelques conseils pour que votre chien garde bon pied, et surtout bon œil !

comment nettoyer les oreilles de mon chien
Soins et toilettage
Comment nettoyer les oreilles de mon chien ?

Le nettoyage des oreilles de votre chien est crucial pour sa santé et son bien-être. Découvrez comment le faire correctement pour prévenir les infections et détecter les problèmes de santé potentiels.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !