La socialisation du chiot 

Lors de la socialisation, vous devez exposer votre chiot à des situations, des sons, des objets, des animaux et des gens avec lesquels vous aimeriez qu’il soit à l’aise.

chiot heureux en période de socialisation

Quand commencer la socialisation de mon chiot ? 

Les chiots n’ouvrent les yeux que vers l’âge de 2 semaines. Ils passent donc les deux premières semaines de leur vie à se fier à leur sens très aigu de l’odorat pour se frayer un chemin entre les autres membres de la portée et arriver jusqu’à leur mère. Lorsqu’ils ouvrent enfin les yeux, un nouveau monde s’offre à eux. 

Vous pouvez accueillir votre chiot à partir de l’âge de 8 semaines, (ils ne peuvent et ne doivent pas être séparés de leur mère avant !) ce qui correspond très exactement au moment idéal pour commencer sa socialisation. La période entre l’âge de 8 semaines et 18 semaines se prête très favorablement à la socialisation. Vous devez donc vous y attelez dès son arrivée. 

Dois-je prendre des cours de socialisation pour mon chiot ? 

Il est recommandé de prendre des cours de socialisation pour accompagner au mieux votre chiot. Cela vous permettra d’apprendre ensemble dans un environnement sûr. Veillez à choisir des cours qui utilisent la méthode positive et non la méthode coercitive ! Ils pourront également vous accompagner dans l’introduction du clicker comme outil d’apprentissage. 

S’inscrire avec votre chiot dans un cours collectif d’éducation canine peut également représenter un très bon moyen de socialiser votre chiot avec d’autres chiens et humains. 

Comment apprendre à mon chiot à être manipulé ? 

Il est très important que votre chiot se sente à l’aise et accepte d’être manipulé ou touché par des étrangers. En effet, tout au long de sa vie votre chiot rencontrera beaucoup de personnes différentes. Il est important que votre chiot ne craigne pas d’être manipulé par son vétérinaire et le toiletteur.  

Prenez le temps de le porter, le câliner, le caresser ou le toucher. Asseyez-le sur vos genoux et tripotez ses oreilles, soulevez ses babines, ouvrez-lui la gueule, vérifiez ses dents, prenez-lui (doucement !) la queue ou les pattes… C’est ainsi que vous pourrez lui enseigner le medical training, c’est à dire de lui apprendre à coopérer dans les soins et se laisser faire lors de futures manipulations par le vétérinaire.

Comment apprendre à mon chiot à ne pas mordre ? 

Jouer avec votre chiot est très amusant, mais les chiots ne savent pas à quel point leurs petites dents sont pointues : ils doivent apprendre à se contrôler. Les chiots aiment habituellement se mordre pendant leurs jeux, et lorsqu’une morsure est trop forte, le chiot qui ressent la douleur va pousser un cri aigu. Ceci arrête le jeu pendant un moment, car le mordeur est surpris et décontenancé. Le jeu reprendra, mais au fil du temps, les chiots apprennent à contrôler l’intensité de leurs morsures avec leurs camarades de jeu. Il va sans dire qu’ils peuvent donc apprendre également avec nous. Pour cela, lorsque votre chiot vous mord, vous pouvez ainsi émettre un petit cri de douleur et arrêter le jeu.

Une fois que votre chiot apprend à contrôler l’intensité de sa morsure, vous pouvez passer à l’étape suivante, qui est de l’habituer à jouer avec des jouets et lui faire comprendre que les doigts et les mains ne sont pas faits pour être mordues ! 

Lorsque votre chiot essaie de mordiller vos doigts ou vos orteils, canalisez-le vers un jouet ou un objet à mâcher. Vous pouvez commencer par lui apprendre des jeux qui n’impliquent pas vos mains, et qui sont tout aussi amusants pour lui, comme aller chercher une balle ou tirer sur une corde. Continuez avec les temps morts et les cris pour l’habituer à l’idée que votre peau n’est pas faite pour être mordue. 

Comment habituer mon chiot à la vie extérieure ? 

Votre chiot doit apprendre comment aller d’un point A à un point B, lors d’une promenade par exemple, tout en rencontrant et saluant d’autres congénères, des chats ou des personnes. Il doit aussi apprendre comment se comporter dans des endroits adaptés à l’humain (comme les rues grouillant de monde, les hôtels ou les restaurants acceptant les chiens) ou à l’animal (comme les parcs et les chenils). 

Pour y arriver il suffit juste de vivre votre vie avec votre chiot à vos côtés. Vous partez en voiture ? Emmenez votre chien. Vous avez envie de faire un petit tour à la terrasse d’un café ? Emmenez votre chien. La meilleure façon de socialiser votre chiot pour qu’il s’adapte à votre mode de vie c’est de vivre votre vie en l’ayant toujours à vos côtés.  

Si votre chiot semble un peu dépassé par toutes ces nouvelles expériences auxquelles il doit faire face, n’insistez pas et laissez-le se détendre un peu. Vous réessayerez plus tard, et allez y étape par étape. 
Ne faites pas vivre de mauvaises expériences à votre chiot, car il pourrait associer une situation à quelque chose de négatif, ce qui n’est pas l’objectif de la socialisation. Par exemple, faites-le rencontrer des chiens biens dans leurs pattes, ne le forcez pas à être caressé par des étrangers s’il est mal à l’aise… 

Comment préparer mon chiot à l’inattendu ? 

Si vous pensez qu’il est impossible de préparer votre chiot à un événement inattendu, vous avez tort. Réfléchissez au nombre de bruits intenses ou d’images étranges qui peuvent vous surprendre. Il n’est pas difficile d’imaginer ensuite ce que ces mêmes images ou bruits peuvent représenter pour votre chiot. 

Commencez par de petits bruits tout simples, par exemple frapper à la porte ou appuyer sur la sonnette d’entrée, puis gravissez petit à petit les échelons jusqu’au klaxon de voiture ou la sirène de pompiers. 

La clé de la réussite c’est d’aider votre chien à s’habituer à voir des choses ou à entendre des bruits qui semblent venir de nulle part ; ainsi lorsqu’il y aura du tonnerre ou un feu d’artifice, votre chien pourra rester calme. 

Il est difficile (voire impossible) d’exposer votre chiot à chaque son et situation possibles, mais plus vous lui faites découvrir de choses, mieux c’est. Malgré l’importance de la socialisation, et bien qu’il accepte mieux les nouvelles expériences durant ses premières semaines, il se peut que votre chiot soit effrayé dans certaines situations ou s’il est confronté à de nouvelles choses. Si vous remarquez que votre chiot a peur ou est mal à l’aise, allez-y doucement et ne l’exposez pas jusqu’à la peur, récompensez-le par des félicitations et des friandises. 

La socialisation de mon chiot en résumé 

La socialisation d’un chiot est la première étape fondamentale d’une vie remplie de joie et agréable pour vous deux.  

Prenez le temps d’apprendre à votre chiot à répondre à des ordres simples comme s’asseoir, ne pas bouger ou se coucher parce qu’ils peuvent un jour lui sauver la vie. Si vous ne savez pas par où commencer, demandez conseil à votre vétérinaire ; il vous indiquera des centres d’éducation en méthode positive proches de chez vous. 

Patience et cohérence sont les maitres mots d’une socialisation réussie. Et n’oubliez pas de mettre des friandises dans votre poche (ou de prévoir un nombre incalculable de caresses) pour récompenser votre petit compagnon à chaque fois qu’il fait quelque chose de bien ! 

Vous recherchez un vétérinaire ?

Le vétérinaire joue un rôle indispensable pour assurer une bonne santé de votre chien ou chat. Trouvez un professionnel près de chez vous !

TROUVER UN VÉTÉRINAIRE

Partager l’article


Ces articles peuvent vous intéresser

Urgences du quotidien
Mon chien a eu un accident, que faire ?

Découvrez les informations essentielles et comment réagir pour assurer la sécurité et le bien-être de votre compagnon à quatre pattes.

Urgences du quotidien
Mon chien s’est brûlé, que faire ? 

Les brûlures chez le chien sont relativement courantes. Apprenez à les traiter pour soulager votre animal et prévenir les complications.

Urgences du quotidien
Mon chien a une plaie, que dois-je faire ? 

Le risque de blessures chez les chiens n’est pas rare : morceaux de verres, épines, échardes, corps étrangers, fils de fer barbelés, clous… peuvent entailler la peau et être à l’origine de plaies plus ou moins profondes.

Besoin d’aide pour trouver une solution adaptée à votre animal de compagnie ?

enfant chat chien

Inscrivez-vous à MyPet.com et recevez régulièrement des conseils et astuces d’expert pour la santé et le bien-être de votre animal de compagnie !